Comment es-tu surveillée ?

Tes habitudes en ligne

Lorsque tu utilises Internet, des technologies avancées collectent de l’information à ton sujet via ton fournisseur d’e-mail, les applis sur ton téléphone, tes moteurs de recherche, tes navigateurs et tes messageries de réseaux sociaux. Dans les mains de ton agresseur, ces données peuvent menacer ta vie privée et ton identité en ligne, affecter ton contrôle sur tes profils, et remettre en jeu ta liberté d’accès à l’information.

Un agresseur peut avoir accès à la fois aux informations que tu as toi-même renseignées lorsque tu as créé tes profils et comptes en ligne, comme l’adresse de ton domicile, ton adresse e-mail, tes centres d’intérêt et autres détails, et à certaines informations personnelles qui sont collectées à ton insu. Par exemple, certaines applis enregistrent les détails des réseaux wifi que tu as utilisés, les lieux (par localisation GPS) que tu as visités, ou les pages Internet que tu as consultées.

Les emails que tu envoies et les photos que tu prends peuvent également permettre à un agresseur de te surveiller, car ils peuvent collecter et transmettre des informations sur l’endroit et le lieu où tu les as pris ou envoyés, leur expéditeur et leur destinataire !

“Les réseaux sociaux comme Facebook, par nature, fragilisent ta vie privée, puisque le Journal de chacun de tes contacts peut contenir des informations permettant à ton agresseur de te surveiller.”

Afin de mieux comprendre si tes activités en ligne présentent un risque pour ta sécurité, ton identité en ligne et ta confidentialité, n’oublie pas de prendre en compte les activités de tes enfants ou tes amis, et les connections que tu entretiens avec eux. Si toi-même ou tes proches avez reçu des menaces en ligne par e-mail, message privé ou de toute autre manière, contacte la police et présente-leur les preuves.

Si tu te rends compte que tu as révélé certaines informations dans le passé sans le vouloir, il n’est pas trop tard pour agir.

Quelques conseils pour être moins vulnérable:

  • Déconnecte-toi des réseaux sociaux après chaque visite (en règle générale, ni les trackers ni tes contacts ne pourront suivre tes activités une fois déconnectée)
  • Installe sur ton navigateur des extensions conçues pour interdire l’accès aux trackers et t’aider à garder ta vie privée, privée. Les trackers sont en général des cookies qui permettent à certains sites comme les réseaux sociaux de “pister” les pages que tu consultes en ligne, souvent à des fins commerciales.
  • Sois vigilante lorsque tu publies sur les réseaux sociaux
  • Utilise de préférence des messageries anonymes, et supprime tes historiques de messagerie

Souviens-toi toujours que ton agresseur peut utiliser l’appareil de toute personne avec laquelle il est en contact, y compris potentiellement tes enfants, ou quiconque ayant déjà séjourné à ton domicile. Au bout du compte, ta sécurité dépend donc aussi de tes amis et de ta famille.

--

results matching ""

    No results matching ""